Quoi de neuf du côté de la féminisation du secteur du BTP ?

Le BTP reste un secteur majoritairement masculin tant au niveau des dirigeants que des salariés. En effet, les préjugés « métiers d’hommes » et « métiers de femmes » persistent, laissant place à de fortes disparités. Les principaux stéréotypes étant qu’il est nécessaire d’être fort pour travailler dans le secteur de la construction et que techniquement, les hommes maitrisent mieux le sujet que les femmes…

L’étude « Discrimination à l’embauche à l’encontre des femmes dans le BTP » réalisée par la TEPP (Travail, emploi et politiques publiques) en 2016 indique notamment que les femmes ont 4,07% moins de chance en moyenne d’accéder à un entretien post-candidature que les hommes.

Heureusement, les mentalités évoluent progressivement et la féminisation dans le BTP progresse lentement mais sûrement !

La Fédération Française du Bâtiment (FFB) révèle que les femmes représentent désormais 11,9% des effectifs salariés du secteur (contre 11,7% en 2014 et 8,6% en 2000).  Elles occupent principalement des fonctions juridiques ou de gestion-administration mais elles accèdent de plus en plus nombreuses à des postes d’ingénieurs du  bâtiment (46,1 % parmi les employés et techniciens, 18 % parmi les cadres et 1,5 % parmi les ouvriers).

Une progression depuis les années 2000 que la FFB  explique par une nette amélioration des conditions de travail : mécanisation, engins de levage, matériels et conditionnements plus légers. Et par la création d’un cercle vertueux : l’arrivée des femmes sur les chantiers a accéléré ce mouvement, au bénéfice de tous les salariés.

Alors Mesdames, n’hésitez plus !

Découvrez les témoignages de femmes évoluant dans le domaine des Travaux Publics .

communique-de-presse/fntp_dp_femmes_tp.pdf

https://www.constructioncayola.com/batiment/article/2019/04/08/123819/parole-est-vous-les-femmes-dans-btp

juin 2019